Le No Poo : Concept

Le No-poo cela reste plus qu’une simple mode , c’est un véritable mouvement, bon pour vos cheveux et pour l’environnement sans oublier votre porte-monnaie !

Mais alors, qu’est-ce que c’est, comment ça marche, qui peut le faire?

Voici les bases du no-shampoo !

Qu’est ce que le No Poo?

Le No Poo vient tout droit des États-Unis, c’est une méthode qui consiste à se passer de shampooing pour laver ses cheveux. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter complètement de se laver les cheveux pour y laisser la saleté s’installer ! On échange juste son shampoing habituel contre un produit plus doux pour votre cuir chevelu.

Le No-poo a été inventé après constatation non-négligeable : les shampooings sont bourrés de tensio-actifs irritants pour la peau et les muqueuses comme les sels d’ammonium et le SLS.

Par contre, ce que vous ne savez peut être pas, c’est que votre après-shampoing, que vous utilisez pour démêler vos cheveux, possède aussi une base lavante, bien plus douce que celle des shampooings traditionnels tout de même. En remplaçant votre shampooing par votre après-shampooing, vous avez donc moins de risques d’agresser vos cheveux tout en les nettoyant parfaitement.

Pour passer au No-poo il faut un petit temps d’adaptation. Avant de pouvoir vous laver les cheveux à l’après-shampooing , il vous faut commencer par espacer vos shampooings, pour que votre cuir chevelu apprenne à s’auto-réguler. Une fois que vos cheveux se seront habitués à ne pas être lavés plus d’une fois par semaine, vous pourrez véritablement commencer le No-poo.

Comment marche le No Poo ?

La méthode No-poo est très simple et ne diffère pas tellement de ce que vous avez l’habitude de faire.

Commencez par mouiller vos cheveux, comme si vous alliez les shampoouiner, et appliquez une noisette d’après-shampooing sur votre cuir chevelu, en n’oubliant pas l’arrière de la tête. Au lieu de lisser le produit sur vos racines, massez votre crane du bout des doigts pour permettre de décoller les impuretés et de nettoyer l’excès de sébum. Démêlez ensuite vos longueurs et rincez votre chevelure à l’eau claire.

Attention : pour un véritable résultat, il est important d’utiliser un après-shampooing sans silicones.

Si vous en avez marre de dépenser des fortunes en produits cosmétiques et ne jurez que par le naturel, vous pouvez réaliser une pâte en mélangeant de l’eau et du bicarbonate de soude et l’utiliser à la place de l’après-shampooing. Le résultat sera le même, l’aspect sensoriel en moins.

En complément du no-poo, une autre étape est recommandée pour garder un cuir chevelu sain et de beaux cheveux : l’exfoliation du cuir chevelu.

Une fois par semaine, mélangez une cuillère à soupe de sucre de canne dans trois cuillères à soupe d’après-shampooing et massez votre cuir chevelu pour l’oxygéner et décoller vos racines.

Pour qui est le No Poo?

Cheveux bouclés, secs, afro et même colorés, tous les cheveux peuvent profiter des bienfaits du no-poo, à condition ne de pas souffrir d’hyperséborrhée ou d’avoir une tendance aux pellicules.

Les résultats du No-poo sur votre belle crinière vont donc dépendre de votre type de cheveux mais aussi de votre capacité à prendre votre mal en patience. Il faut du temps pour prendre de nouvelles habitudes et les cheveux gras du début du processus en ont stoppé plus d’une.

Mulan

 

PARTAGER CET ARTICLE SUR
FacebookGoogle+Twitter

6 réflexions au sujet de « Le No Poo : Concept »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *