Les fantaisies de Léonie chez Mademoiselle Nuage alias « Les bijoux Japonisants » <3

Bonjour à toutes,

Je vais aujourd’hui vous présenter une créatrice de bijoux japonisants ! Et c’est la ville Rose ( Toulouse ) qui est à l’honneur grâce à la boutique Mademoiselle Nuage et les créations de Léonie.

La créatrice est toujours à la recherche de la perfection, elle s’investit beaucoup dans son travail , elle se remets en question en essayant de se perfectionner chaque jour sur de nouvelles techniques afin que ses bijoux trouvent grâce aux yeux de ces futures clientes.

Elle les conseille, et est très à l’écoute de ces clientes.

Comme vous avez pu le voir, elle s’inspire vraiment de la culture japonaise, et elle aime les bijoux sobres mais qui reste fantaisie.

Elle développe également des gammes plus classiques à base d’argent massif et plaqué or.

Pour les toulousaines ! n’hésitez pas à lui rendre visite à sa boutique : Mademoiselle Nuage, 11 rue Peyrolières, Toulouse.

boutique toulouse mademoiselle nuageinterieur mademoiselle nuage

Retrouvez là également sur facebook : Mademoiselle nuage 

Ma commande/ Mon avis : 

J’ai eu un gros coup de cœur pour la collection WASHI notamment les boucles d’oreilles petites dormeuses à 15 euros seulement.

Les fantaisies de Léonie2015-05-05 11.21.00

Je trouve ces créations très mignonnes et très sobres, facile à porter , très raffinées également. La gérante de la boutique Mademoiselle Nuage est très gentille, toujours le sourire et elle vous orientera correctement dans votre choix de bijou.

 

88532810_o

PARTAGER CET ARTICLE SUR
FacebookGoogle+Twitter

18 réflexions sur « Les fantaisies de Léonie chez Mademoiselle Nuage alias « Les bijoux Japonisants » <3 »

  1. Coucou Mary,

    Super article, je viens de faire la découverte de cette créatrice et j’adore.

    Tu es magnifique sur toutes tes photos 🙂

    Bisous et bonne journée !

  2. Coucou Mary 🙂

    Très bon article. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à recommander cette boutique à mon entourage. Encore merci pour cette découverte.

    Elisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *